Accueil > Grossesse & Enfants > Suivi médical > Les troubles orthopédiques

Envoyer à un ami
  Imprimer

Les troubles orthopédiques des jambes des enfants

Mis à jour : Vendredi, 25 Septembre 2009
Sommaire
Les troubles orthopédiques des enfants
Les troubles orthopédiques des jambes des enfants

Les troubles orthopédiques des genoux et des jambes

Parfois, chez les enfants, les jambes ne sont pas parfaitement droites. L'axe de la jambe peut être dévié vers l'intérieur (genoux cagneux) ou vers l'extérieur (jambes arquées).

Les douleurs de croissance
Beaucoup d’enfants se plaignent de douleurs aux jambes, sans localisation précise, particulièrement après une journée bien remplie. Ces douleurs sont dites de croissance parce qu’elles sont souvent observées chez un enfant qui grandit. Elles pourraient s’expliquer par une fatigue des attaches des ligaments et des muscles sur les os, liée à des efforts musculaires pour corriger de mauvaises positions. Si ces douleurs sont fréquentes et gênent l’enfant, il peut être utile de consulter un médecin, au moins pour écarter toute anomalie orthopédique particulière.

Les genoux cagneux ou "genu valgum"

Il s'agit d'une déviation de l'axe des jambes qui, vues de face, prennent une allure en « X ». Ce trouble bénin apparaît vers l'âge de deux à trois ans du fait de la faible tonicité des muscles et des ligaments et, parfois, d'un poids trop élevé. L'enfant marche en se dandinant et tombe facilement en courant. Ce trouble s'accentue jusqu'à quatre ou cinq ans puis, dans la grande majorité des cas, disparaît vers dix ans. Le médecin recommande simplement une surveillance régulière, des exercices de gymnastique et des mesures contre l'excès de poids si nécessaire.

Les jambes arquées ou "genu varum"

À l'inverse des genoux cagneux, les jambes arquées prennent une allure en « 0 ». Ce trouble, généralement bénin, apparaît au moment de l'acquisition de la marche. Il est le plus souvent lié à la position des jambes du fœtus pendant la grossesse. Dans la plupart des cas, aucun traitement n'est nécessaire, les jambes se redressant progressivement pendant la croissance.



 
Envoyer à un ami
  Imprimer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×
logo VIDAL
© VIDAL, 2009-2014.