Envoyer à un ami
  Imprimer

Comprendre les taux de cholestérol dans le sang

Mis à jour : Mardi, 08 Octobre 2013
Sommaire
Cholestérol
Les complications de l’excès de cholestérol
Comprendre les taux de cholestérol dans le sang
Les facteurs de risque cardiovasculaire
Grossesse et excès de cholestérol
Le traitement de l’excès de cholestérol
Les régimes anti cholestérol
Les compléments alimentaires contre les maladies cardiovasculaires
La phytothérapie pour prévenir les maladies cardiovasculaires
Les médicaments contre le cholestérol

Comment dépiste-t-on l’excès de cholestérol ?

Le dépistage de l'excès de cholestérol se fait par une analyse de sang (effectuée à jeun) qui évalue les taux de cholestérols LDL, HDL et total, ainsi que celui de triglycérides. A partir de 50 ans, un dosage systématique du cholestérol est effectué tous les cinq ans chez les femmes et tous les trois ans chez les hommes. Ce dosage peut être plus fréquent chez les patients présentant plusieurs facteurs de risque cardiovasculaire. Lorsqu’une prise de sang montre des valeurs trop élevées, le médecin fait faire une deuxième analyse de sang à jeun pour confirmer les résultats de la première.

L’athérosclérose peut être détectée au cours d’un examen médical, en auscultant notamment le cou, l’aine ou l’abdomen. Le médecin recherche un bruit de souffle traduisant le rétrécissement des artères. La prise du pouls permet aussi d’évaluer l’importance de la diminution du débit sanguin.

Comment lire les résultats de l’analyse de sang ?

A partir d’une prise de sang, le laboratoire d’analyse mesure les paramètres qui constituent le profil lipidique du patient.

Le cholestérol total

Sous le terme de cholestérol total, on inclut les taux de cholestérol HDL et LDL, ainsi qu’un cinquième du taux de triglycérides. Ce taux est habituellement inférieur à 2 g/l.

Le cholestérol LDL

Egalement appelé mauvais cholestérol. Dans le sang, la grande majorité du cholestérol total est composée de cholestérol LDL. Chez un patient, le taux de cholestérol LDL souhaitable est déterminé par le médecin en fonction de la présence de facteurs de risque cardiovasculaire. En l’absence de facteur de risque, un taux de cholestérol LDL est considéré comme normal lorsqu’il est inférieur à 1,6 g/l. Si le patient présente un ou plusieurs facteurs de risque (par exemple, un homme de plus de 50 ans), cette valeur limite est de 1,3 g/l. Au-delà, des mesures thérapeutiques doivent être prises.

Le cholestérol HDL

Egalement appelé bon cholestérol, son rôle est de capter le cholestérol en excès dans le sang et de le conduire au foie pour qu’il soit éliminé avec la bile. Le taux de cholestérol HDL est considéré trop faible lorsqu’il est inférieur à 0,35 g/l. Un taux élevé de cholestérol HDL (plus de 0,60 g/l) protège des maladies cardiovasculaires et annule un facteur de risque cardiovasculaire. Ainsi, un homme de 50 ans (un facteur de risque) qui présente un taux de cholestérol LDL de 1,5 g/l et un taux de cholestérol HDL de 0,65 g/l ne sera pas considéré comme nécessitant une prise en charge médicale.

Les triglycérides

Les triglycérides constituent l’essentiel des graisses du sang qui ne se trouvent pas sous forme de cholestérol. Le taux de triglycérides augmente après un repas riche et bien arrosé, lors d'une maladie du foie ou après la prise de certains médicaments. Le lien entre un taux élevé de triglycérides (plus de 1,5 g/l) et le risque de maladie cardiovasculaire n’a pas été clairement établi.

Le rapport CT/HDL

En divisant le taux de cholestérol total (CT) par le taux de cholestérol HDL, on obtient le rapport CT/HDL qui permet d’évaluer le risque de maladie cardiovasculaire. Ce rapport est moins utilisé aujourd'hui.



 
Envoyer à un ami
  Imprimer
logo VIDAL
© VIDAL, 2009-2014.