Accueil > Médicaments > Les antibiotiques > Qu’est-ce qu’un antibiotique ?

Envoyer à un ami
  Imprimer

Qu’est-ce qu’un antibiotique ?

Mis à jour : Mercredi, 18 Février 2009
Sommaire
Qu’est-ce qu’un antibiotique ?
L’histoire des antibiotiques

Parmi l’ensemble des médicaments, les antibiotiques sont sans aucun doute ceux qui sont le plus largement associés à la révolution médicale du XXe siècle. Parfois qualifiés de « traitements miraculeux », ils ont contribué à l’idée que la science pouvait vaincre toutes les maladies. Hélas, cette certitude n’est plus d’actualité : les maladies infectieuses, notamment virales, restent au premier rang des causes de décès dans le monde et les antibiotiques ont montré d’inquiétantes limites depuis une dizaine d’années. Leur usage impropre ou excessif a multiplié les cas de résistance bactérienne, rendant de plus en plus difficile le traitement de certaines infections.

Qu’appelle-t-on antibiotique ?

Les antibiotiques (du grec anti : contre, et biôtikos : qui concerne la vie) sont des substances chimiques, naturelles ou synthétiques, qui ont une action spécifique sur les micro-organismes : bactéries ou protozoaires. Lorsque ces molécules peuvent les tuer, elles sont dites bactéricides. Elles peuvent également se limiter à empêcher leur prolifération ; elles sont alors bactériostatiques. Les médicaments qui contiennent une substance antibiotique ont donc pour effet d’inhiber ou de tuer desmicro-organismesde façon ciblée, à l’exception notable des virus, sur lesquels ils sont sans effet.

Les premiers antibiotiques isolés (pénicillines) ont été des substances naturelles produites par une levure du genre Penicillium. Par la suite, d’autres antibiotiques ont été obtenus par semi-synthèse, c'est-à-dire en modifiant une partie d'une molécule naturelle, ou par synthèse chimique complète. Les efforts de recherche ont d'abord consisté à rechercher des antibiotiques naturels en testant des milliers de micro-organismes (levures ou bactéries) susceptibles d’en produire spontanément. Puis la synthèse chimique a pris le relais, afin de créer des médicaments plus performants.

Antibiotique, anti-infectieux, désinfectant ou antiseptique ?
Le terme « anti-infectieux » est un terme général qui désigne l’ensemble des médicaments qui combattent une infection, quelle qu’en soit la cause. Tout aussi général, le terme « germe » désigne indifféremment toutes sortes de « microbes » ou micro-organismes, ainsi que les virus. Les « antiseptiques » (à l’origine, « qui empêchent la putréfaction ») sont des produits qui détruisent les microorganismes de manière non spécifique. Ainsi les antiseptiques cutanés (appliqués sur la peau) tels que l’alcool iodé, la liqueur de Dakin ou la Bétadine, par exemple, détruisent toutes sortes de micro-organismes, y compris les virus. Les « désinfectants » sont des antiseptiques destinés à être utilisés sur toutes sortes de supports : sols, murs, instruments, etc. Ils doivent détruire 99,99 % des germes présents. Les plus connus sont l’eau de Javel, l’alcool à 70°, l’iode, le permanganate de potassium. Les désinfectants détruisent les bactéries, les virus et les champignons microscopiques.


 
Envoyer à un ami
  Imprimer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×
logo VIDAL
© VIDAL, 2009-2014.