Accueil > Médicaments > Les antibiotiques > Bien les prendre

Envoyer à un ami
  Imprimer

Bien prendre ses antibiotiques

Mis à jour : Mardi, 12 Novembre 2013
Sommaire
Bien prendre ses antibiotiques
Les erreurs à ne pas commettre

La prise d’antibiotiques, comme celle de tout médicament, comporte quelques règles simples. En cas de doute, il est préférable de lire la notice du médicament ou, si un doute subsiste, de demander conseil à son médecin ou à son pharmacien.

A quel moment de la journée ?

En règle générale, un traitement antibiotique comporte deux ou trois prises par jour, lorsqu’il s’agit de comprimés ou de gélules, ou plusieurs applications par jour, lorsqu’il s’agit de formes locales. Il est important d’instaurer un rythme régulier, à des moments où vous ne risquez pas d’oublier votre médicament. L’heure des repas est un bon repère, sauf si votre vie est très irrégulière, pour des raisons professionnelles par exemple. Vous devez alors choisir des heures fixes avec, si nécessaire, un « pense-bête » en programmant votre montre ou votre téléphone portable… sans oublier d’avoir toujours votre boîte de médicaments sur vous !

Si, malgré ces précautions, il vous arrive d’oublier une prise, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Avec ou sans nourriture ?

L’heure des repas est un bon repère, mais à quel moment du repas prendre son antibiotique ? En principe, le meilleur moment se situe une demi-heure avant le repas, ou au plus tard juste avant de commencer à manger. De cette manière, le principe actif est mieux absorbé dans un estomac vide. Mais il y a des exceptions : certains antibiotiques sont mieux assimilés en présence de matières grasses : on doit donc les prendre en cours de repas. C’est pourquoi il est important de poser la question au médecin ou au pharmacien et de lire attentivement la notice du médicament avant de débuter le traitement. Les indications concernant la façon de prendre l’antibiotique y sont clairement mentionnées.

Les comprimés et les gélules doivent être pris avec de l’eau, sans être écrasés ni ouvertes. Il vaut mieux éviter les boissons sucrées ou acides (jus de fruits, sodas) ou encore le lait qui peuvent perturber l’absorption gastrique et même neutraliser l'antibiotique. Les boissons alcoolisées sont déconseillées, car l’alcool peut interagir avec l'absorption de l’antibiotique.

Prudence avec la doxycycline
Les comprimés de doxycycline (Doxy Gé, Doxycycline Génériques, Doxylis Gé, Granudoxy Gé, Spanor Gé, Tolexine Gé, Vibramycine N), utilisés dans le traitement des infections respiratoires et génitales ou dans le traitement de l’acné, ne doivent pas être avalés en position couchée ni avec une faible quantité d'eau : cela expose à un risque d’inflammation ou d’ulcération de l’œsophage. Il faut avaler ces comprimés en position assise avec un grand verre d’eau pour qu’ils descendent correctement dans l’estomac et ne restent pas en contact avec la paroi de l’œsophage.

Pendant combien de temps ?

La durée d’un traitement antibiotique doit être suffisante pour supprimer la quasi-totalité des germes responsables de l’infection, les derniers germes étant en principe éliminés par le système immunitaire du patient. Cela veut dire, et c’est très important, qu’un traitement antibiotique ne cesse pas nécessairement lorsque les symptômes disparaissent ! Habituellement, le traitement de première intention d'une infection courante (une bronchite par exemple) doit durer cinq à six jours, ou plus si le médecin l’indique sur l’ordonnance. A moins d’une intolérance grave (allergie), qui doit être immédiatement signalée au médecin, il faut absolument prendre le traitement antibiotique pendant le nombre de jours indiqué. A défaut, les germes pourraient subsister en trop grand nombre et provoquer une rechute, toujours plus difficile à soigner. En outre, une exposition insuffisante des germes à l’antibiotique favorise le développement de souches résistantes.

Il existe de nombreuses infections qui nécessitent des traitements de plusieurs semaines, voire plusieurs mois : tuberculose, méningites, infections du rein, infections du cœur, par exemple. Dans certains cas, il est impossible d’éliminer totalement le germe, qui provoque des rechutes régulières. Les traitements antibiotiques permettent alors de limiter l’ampleur de l’infection et d’espacer les rechutes, mais ils ne guérissent pas de la maladie.

En tout état de cause, la durée du traitement antibiotique indiquée par le médecin doit être impérativement respectée, sans aucune interruption ni modification de la posologie. C’est à cette condition que le traitement est efficace et que l’on peut lutter contre la sélection de souches résistantes.

Traiter la tuberculose : une entreprise de longue haleine.
La tuberculose est une maladie grave qui constitue un problème majeur de santé publique, parce qu’elle est contagieuse. Le traitement en est particulièrement long et repose sur un petit nombre de médicaments antituberculeux : les phénomènes de résistance sont d’autant plus à craindre !
En cas d'infection sans symptôme chez une personne non vaccinée par le BCG (dépistée par un test tuberculinique), un traitement préventif de six mois est parfois instauré avec un seul antibiotique (l’isoniazide). En cas de maladie tuberculeuse avec symptômes, le traitement débute avec une association de trois ou quatre antibiotiques antituberculeux pendant deux mois ; deux d’entre eux sont poursuivis pendant quatre mois supplémentaires (l’isoniazide et la rifampicine), soit six mois de traitement au total. Ce long parcours est émaillé d’examens cliniques et bactériologiques réguliers. La toxicité de ces médicaments sur l'organisme est également surveillée.


 
Envoyer à un ami
  Imprimer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×
logo VIDAL
© VIDAL, 2009-2014.