Accueil > Médicaments > Médicament


IMUREL

Mis à jour : Jeudi, 18 Juin 2015.

Immunosuppresseur

Dans quel cas le médicament IMUREL est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des immunosupresseurs : il diminue les réactions de défense et de rejet de l'organisme vis-à-vis des corps étrangers.

Il est utilisé :
  • dans la prévention du rejet de la greffe chez les personnes ayant bénéficié d'une transplantation d'organe ;

  • dans le traitement des maladies dues à une anomalie du fonctionnement du système immunitaire : polyarthrite rhumatoïde, maladie de Crohn et rectocolite hémorragique, autres maladies auto-immunes. Il est réservé aux formes graves de ces maladies, lorsque le traitement corticoïde est insuffisant.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament IMUREL

IMUREL 25 mg : comprimé ; boîte de 50
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 100 % - Prix : 9,50 €.
IMUREL 50 mg : comprimé ; boîte de 100
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 100 % - Prix : 26,59 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament IMUREL

p cpp cp
Azathioprine25 mg50 mg
Lactose++
Excipients communs : Acide stéarique, Amidon de maïs, Amidon prégélatinisé, Hypromellose, Lactose monohydrate, Macrogol 400, Magnésium stéarate
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Fer jaune oxyde, Fer rouge oxyde, Opaspray, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament IMUREL

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'allaitement.

Attention

Des précautions sont nécessaires chez les personnes souffrant d'insuffisance rénale ou d'insuffisance hépatique.

En début de traitement, des analyses de sang fréquentes sont indispensables pour dépister d'éventuelles anomalies de la numération formule sanguine ; suivez scrupuleusement les prescriptions de votre médecin.

Le traitement par azathioprine expose à un risque plus élevé de cancer de la peau, en particulier chez les personnes qui ont subi une greffe d'organe. Lors de traitement par azathioprine, il est recommandé d'éviter les expositions prolongées au soleil, d'appliquer un écran solaire total (FPS 50+) sur les zones de peau exposées, et de faire pratiquer une surveillance dermatologique annuelle. Ces recommandations sont particulièrement importantes chez les personnes à peau claire.

Une contraception efficace est recommandée chez la femme pendant toute la durée du traitement.

Interactions du médicament IMUREL avec d'autres substances

En cas de vaccination, l'utilisation d'un vaccin vivant est déconseillée (contre-indiquée dans le cas du vaccin contre la fièvre jaune).

Informez votre médecin si vous prenez un médicament contenant de l'allopurinol ou de la ciclosporine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les études disponibles n'ont pas mis en évidence de malformation chez les enfants nés de femme enceinte sous traitement. Néanmoins, il est déconseillé de commencer un traitement chez la femme enceinte. Si une grossesse survient sous traitement, votre médecin appréciera le bien-fondé d'un arrêt ou d'une poursuite de celui-ci dans votre cas. Ce médicament n'influe pas sur la fertilité, aussi bien chez la femme que chez l'homme.

Allaitement :

En cas de traitement par ce médicament, l'allaitement est contre-indiqué.

Mode d'emploi et posologie du médicament IMUREL

Ce médicament doit être pris de préférence au cours d'un repas pour limiter les troubles digestifs.

La posologie est strictement individuelle.

Conseils

Veiller autant que possible à garder intact le pelliculage des comprimés pour éviter le contact du produit avec les mains. Pour la même raison, les comprimés ne sont pas sécables.

Ce médicament doit être conservé à l'abri de la lumière.

Effets indésirables possibles du médicament IMUREL

Anomalies réversibles de la numération formule sanguine : baisse du taux des globules ou des plaquettes dans le sang.

Nausées, pouvant être combattues en prenant les comprimés au cours des repas.

Réaction due à une sensibilité excessive au médicament : fièvre associée à un ou plusieurs symptômes (vertiges, douleurs articulaires, vomissements, frissons, douleurs musculaires, éruption de boutons, pancréatite ou hépatite, trouble du rythme cardiaque, baisse de la tension artérielle, troubles respiratoires).

Chute de cheveux, réversible dans la majorité des cas.

Diminution de la résistance aux infections, surtout chez les patients traités conjointement par de la cortisone.

Lors de traitement prolongé à forte dose : augmentation du risque de cancer de la peau, de l'utérus, de la vulve et des cellules de l'immunité (lymphomes).

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires

Modérateur
1 vote
Bonjour Ninnou,

Les mentions légales de l'Imurel ne mentionnent pas de risque particulier de prise de poids; Par contre la cortisone et, effectivement, la sédentarité peuvent faire grossir.. Il faudrait en parler au médecin qui vous prescrit ces médicaments et faire le point sur votre métabolisme, peut-être avec un nutritionniste, pour tenter de freiner, voire diminuer, cette prise de poids ...
12-06-2015 21:10:02
Modérateur
2 votes
Bonjour Francesca,

Les traitements immunosuppresseurs, comme l'Imurel et d'autres, font courir un risque, rare mais existant, de déclenchement de multiplication cellulaire anormale ("cancer", lymphome, etc.). Mais de là à dire que c'est lié, non, un cancer peut se déclencher indépendamment de l'immunosuppression, il est très difficile d'affirmer avec certitude un tel lien...

12-06-2015 21:07:54
Modérateur
0 vote
Bonjour Maya1961,

Je ne peux malheureusement pas être présent régulièrement sur les milliers de fiches du site, je prends les messages un par un, et actuellement j'ai un mois de retard de modération (vous êtes de plus en plus nombreux à nous laisser des messages...);

Le fait de cliquer sur le triangle nous signale un problème et fait disparaître le message concerné. Là je viens de remettre en ligne votre message, mais je ne sais pas quoi y répondre malheureusement, si ce n'est que les effets secondaires de l'Imurel sont plus fréquents en début de traitement, en particulier les nausées..

J'espère que depuis 1 mois, la situation s'est améliorée...
12-06-2015 21:03:53
Ninnou
1 vote
Myasthénique depuis 2 ans je prends 3 comprimés De 180 par jour plus 1comprimé 60 g de mestinon. ma myasthénie n'étant pas encore stabilisée mon neurologue m'a mis sous immurel est ce que ce produit fait prendre du poid par ce que j'ai pris 20kg en 6 mois entre le manque d'activité et la cortisone merci de me renseigner
11-06-2015 19:45:17
FRANCESCA
0 vote
bonjour, Je lis de plus en plus que l'imurel serait cancérigène. J'ai une RCH hémorragique ulcéreuse depuis septembre 2004. Traitée par fortes doses de corticoïdes pendant 4 ans et pentase. Puis imurel depuis environ10 ans. En 2009 j'ai eu un cancer du sein (ablation mais pas de chimio ni rayon). En juillet 2013 on m'a diagnostiqué un cancer de la base de langue dont on a pu définir l'origine. Là chimio, rayons puis operation en octobre 2014. Prochain controle le 3 juin. La RCH est relativement stable. Peut il y avoir un lien entre l'Imurel et les cancers que j'ai eu. Je précise qu'il n'y a pas d'antécédent de cancer dans ma famille.
18-05-2015 13:17:37
maya1961
0 vote
c’était la première et surement la dernière fois que je m'adressais à un blog mais faute de réponse à ma question du 13/05 je voulais connaitre la signification du logo attention au dessus de mon message et pourquoi le modérateur répond un mois plus tard à jackie juste une heure après ma question . Pour info le mari est hospitalisé avec une pancréatite médicamenteuse et un syndrome infectieux dont on cherche encore la cause
17-05-2015 00:39:00
Modérateur
0 vote
Bonjour Jackie,

Imurel n'est pas un corticoïde. Ces hématomes peuvent être liés à plusieurs causes (au niveau de la peau, ou au niveau de la coagulation, du sang), donc c'est à un médecin de faire le tri, si besoin avec des examens, pour identifier la cause et surtout trouver un moyen, si possible, de la corriger....
13-05-2015 21:44:27
maya1961
0 vote
bonjour mon mari après 1 an de pentasa et betnesol par intermittence suivant les crises vient d’être mis à l'imurel depuis 1 semaine Il est fatigué et ce soir se plaint de douleurs diffuses, de difficultés pour avaler et a 38 de fièvre J'ai vu que les symptômes pouvaient être liés à la prises de l'imurel mais est ce temporaire ou faudra t il interrompre le traitement
13-05-2015 20:52:27
jackie
0 vote
ma fille est sour imurel depuis plus de 10 ans, elle a regulièrement les traces bleues comme des hematomes sur le visage, j ai lu dernierement que cela pouvait être a cause de la cortisone, est ce vrai et que peut on faire?
19-04-2015 11:16:38
dom
2 votes
forte diarrhée constatée et même perte de connaissance avec ce traitement !
26-12-2014 22:22:13

La publication de commentaires est momentanément fermée. Nous profitons de la période estivale pour faire évoluer le service que vous retrouverez à la rentrée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×
logo VIDAL
© VIDAL, 2009-2015.