Accueil > Médicaments > Médicament


NIZORAL

Mis à jour : Lundi, 11 Juillet 2011.

Antifongique

Ce médicament a été supprimé le 11/07/2011.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament NIZORAL est-il prescrit ?

C'est un antifongique qui appartient à la famille des imidazolés.

Il est utilisé pour traiter certaines infections à champignons microscopiques.

Présentations du médicament NIZORAL

NIZORAL : comprimé (blanc) ; boîte de 10
Sur ordonnance (Liste I)

Composition du médicament NIZORAL

p cp
Kétoconazole200 mg
Lactose+

Contre-indications du médicament NIZORAL

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie aux imidazolés ;

  • en association avec certains hypolipidémiants de la famille des statines ou avec les médicaments contenant du cisapride, du bépridil, de la mizolastine, du pimozide ou du triazolam ;

  • allaitement.

Attention

Certains symptômes peuvent faire penser à une hépatite médicamenteuse : fièvre ou fatigue anormale, démangeaisons, jaunisse, selles décolorées ou urines très foncées. Cessez le traitement en attendant l'avis de votre médecin. Pour détecter précocement une atteinte du foie, une analyse de sang avec dosage des transaminases est souvent prescrite par le médecin avant et pendant le traitement.

Une contraception efficace est nécessaire chez les femmes en âge d'être enceintes.

Évitez la prise de boissons alcoolisées pendant le traitement : risque d'effet antabuse.

Interactions du médicament NIZORAL avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé aux médicaments contenant :
  • de la mizolastine, du cisapride, du bépridil, du pimozide : risque de troubles du rythme cardiaque ;

  • du triazolam : risque d'effets sédatifs importants ;

  • certains hypolipidémiants de la famille des statines (simvastatine, cérivastatine, atorvastatine) : risque de lésions musculaires.

Il peut interagir avec les médicaments contenant du midazolam, de l'ébastine, de la toltérodine, de la lercanidipine ou de l'halofantrine.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un médicament contenant de la ciclosporine, de l'isoniazide, de la rifampicine, du sildénafil ou du zolpidem.

Il est préférable de respecter un délai de 2 heures entre la prise de ce médicament et celle de pansements digestifs (contenant des sels d'aluminium, de magnésium ou de calcium).

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Quelques cas de malformations chez l'animal ont été rapportés. En l'absence de données dans l'espèce humaine, ce médicament est déconseillé pendant la grossesse.

Allaitement :

Le kétoconazole passe dans le lait maternel. L'administration de cisapride (PREPULSID) chez le nourrisson allaité peut conduire à une interaction médicamenteuse et ne permet pas l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament NIZORAL

Ce médicament est mieux assimilé par l'organisme lorsqu'il est pris au cours d'un repas.

Posologie usuelle :

1 à 2 comprimés par jour.

Conseils

Le respect de la durée du traitement est un élément capital de son efficacité.

Effets indésirables possibles du médicament NIZORAL

Troubles digestifs : nausées, vomissements, diarrhée, douleurs abdominales.

Rarement : vertiges, maux de tête, éruption cutanée, réaction allergique.

Très rarement : chute de cheveux, anomalie de la numération formule sanguine, hépatite (voir ATTENTION).

Laboratoire Janssen-Cilag

Commentaires

Ecrire un commentaire




Nombre de caractères autorisés : 1000

En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires".
logo VIDAL
© VIDAL, 2009-2014.