Accueil > Médicaments > Médicament


CERAZETTE

Mis à jour : Jeudi, 18 Septembre 2014.

Contraceptif oral

Dans quel cas le médicament CERAZETTE est-il prescrit ?

C'est un contraceptif oral. Il contient un progestatif seul (sans estrogène associé). Tous les comprimés ont une composition identique. Ce contraceptif est dit microdosé car il contient une très faible dose d'hormone.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament CERAZETTE

CERAZETTE : comprimé ; boîte de 1 plaquette de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 
CERAZETTE : comprimé ; boîte de 3 plaquettes de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 

Composition du médicament CERAZETTE

p cp
Désogestrel0,075 mg
Lactose+
Excipients : Acide stéarique, Alpha-tocophérol, Amidon de maïs, Hypromellose, Lactose monohydrate, Macrogol 400, Povidone, Silice colloïdale anhydre, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament CERAZETTE

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • accident thromboembolique veineux en cours (phlébite, embolie pulmonaire...),

  • hépatite ou antécédent récent d'hépatite,

  • certains cancers susceptibles d'être stimulés par les progestatifs (cancer du sein par exemple),

  • saignement génital intermittent (l'origine de ce saignement doit être déterminée par des examens avant la mise en route du traitement),

  • en association avec les produits contenant du millepertuis.

Attention

Une surveillance médicale et des analyses sont nécessaires avant et pendant la contraception orale. Cette surveillance sera renforcée en cas d'antécédent de grossesse extra-utérine ou d'accident thromboembolique, de diabète, d'ictère (jaunisse) chronique ou survenu lors d'une grossesse.

L'efficacité contraceptive des progestatifs microdosés n'est pas absolue. Il est d'autant plus important de veiller à la régularité de la prise.

En cas d'arrêt des règles pendant plus de deux cycles consécutifs, l'absence de grossesse doit être vérifiée avant de poursuivre la contraception.

Interactions du médicament CERAZETTE avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec les produits de phytothérapie contenant du millepertuis : risque de baisse de la sécurité contraceptive.

L'efficacité contraceptive de ce médicament peut être diminée par la prise conjointe d'un médicament inducteur enzymatique.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament n'a pas de raison d'être utilisé pendant la grossesse. Néanmoins, si une grossesse survient malgré le traitement, du fait d'un oubli ou d'un retard de prise, celle-ci pourra être poursuivie normalement si vous le désirez.

Allaitement :

Ce médicament passe faiblement dans le lait maternel ; son usage est possible pendant l'allaitement après avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament CERAZETTE

Prendre régulièrement, et sans oubli, 1 comprimé par jour à la même heure, sans interruption entre 2 plaquettes. Cette pilule doit être impérativement prise chaque jour à la même heure.

En cas de première contraception orale ou de reprise d'une contraception interrompue temporairement, prendre le premier comprimé le premier jour des règles. Il est également possible de débuter le traitement entre le 2e et le 5e jour après le début des règles, mais dans ce cas, une méthode contraceptive complémentaire (préservatif par exemple) doit être utilisée pendant les 7 premiers jours de prise du contraceptif.

En cas de changement de contraceptif, prendre le premier comprimé le lendemain et à la même heure que le dernier comprimé de la plaquette du précédent contraceptif.

Après un accouchement ou une interruption de grossesse, suivre les indications du médecin.

Conseils

En cas d'oubli d'un comprimé, prendre immédiatement le comprimé oublié et continuer à l'heure habituelle pour les comprimés suivants (ce qui peut correspondre à la prise de 2 comprimés si l'oubli est découvert lors de la prise suivante). Si le retard est supérieur à 12 heures, l'efficacité contraceptive n'est plus assurée et une autre méthode complémentaire (préservatif par exemple) doit être employée pendant au moins les 7 jours suivants. Un risque de grossesse existe en cas d'oubli de plus de 12 heures au cours de la première semaine d'utilisation alors que des rapports sexuels ont eu lieu au cours des 7 jours précédant cet oubli.

En cas de vomissements ou de diarrhée survenant dans les 4 heures suivant la prise du comprimé (sans rapport avec la prise du contraceptif), prendre un autre comprimé. Si le délai est de plus de 4 heures ou si les troubles se répètent, la sécurité contraceptive n'est plus assurée et une méthode complémentaire doit être employée pour le cycle en cours.

Effets indésirables possibles du médicament CERAZETTE

En début de traitement : irrégularité des cycles, saignement entre les règles.

Fréquents (1 à 10 % des utilisatrices) : maux de tête, nausées, prise de poids, douleur ou tension des seins, acné, modification de l'humeur, diminution de la libido.

Plus rarement (moins de 1 % des utilisatrices) : infection vaginale, kystes des ovaires, vomissements, chute de cheveux, éruption cutanée, fatigue, intolérance aux lentilles de contact.

En cas d'antécédent de jaunisse ou de démangeaisons au cours d'une grossesse, risque de récidive lors de la prise de ce contraceptif.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires

Modérateur
0 vote
Bonjour Delphine,

Non, il faut continuer votre plaquette. Ces pertes sont fréquentes lors de l'instauration d'une contraception, il faut le temps que votre corps s'habitue à ce changement hormonal. Cela devrait rentrer "dans l'ordre" au bout de 2 ou 3 cycles complets...
22-10-2014 20:22:00
Modérateur
0 vote
Bonjour CECE,

Non il n'y a pas de raison, 3 mois est une courte durée et Cérazette peu dosée en hormones... (même si vous preniez une pilule fortement dosée, une si courte période n'aurait a priori aucun risque de récidive).
22-10-2014 20:20:38
Modérateur
0 vote
Bonjour Frimoussedu34,

Ces perters marrons (sang vieilli) sont peut-être dues aux changements de génériques, qui n'ont pas forcément exactement la même formule, ou à un stress passager, un petit aléa... Difficile à dire sans connaître le contexte (votre âge, antécédents, signes cliniques autres, etc.). Si ces pertes se reproduisent et vous inquiètent, nous ne pouvons que vous conseiller d'en parler au médecin qui vous prescrit cette contraception.
22-10-2014 20:18:19
Delphine
0 vote
Signaler un abus
Bonjour voilà je suis sous pillule Antigone gé je suis à ma deuxième plaquettes et depuis la moitié de ma première plaquette j ai des perte brune presque tout les jours est-ce normal ou pas ? Faut il que je l arrête ? Je précise qu avant je ne prenez pas de pilule.
21-10-2014 23:57:49
CECE
1 vote
Signaler un abus
J'ai eu 1 cancer du sein en 2009, j'ai rencontré ce matin un gynéco pour la méthode essure. Il me préconise cerazette pendant 3 mois (je n'ai plus de stérilet). Existe-t-il un risque de récidive du cancer en prenant cérazette ?
Merci pour vos réponses
15-10-2014 16:06:28

Ecrire un commentaire




Nombre de caractères autorisés : 1000

En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires".
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×
Comparez les mutuelles santé
logo VIDAL
© VIDAL, 2009-2014.