Accueil > Médicaments > Médicament


INNOVAIR

Mis à jour : Mardi, 21 Octobre 2014.

Antiasthmatique

Dans quel cas le médicament INNOVAIR est-il prescrit ?

Ce médicament est un antiasthmatique qui associe deux substances :
  • la béclométasone, un corticoïde qui possède une activité anti-inflammatoire marquée sur les muqueuses, notamment celles des bronches ;

  • le formotérol, un bronchodilatateur d'action prolongée qui lutte contre la contraction anormale des muscles de la paroi des bronches ; il est apparenté à une substance naturelle, l'adrénaline, mais, contrairement à cette substance, il a peu d'effet sur le cœur. Son action persiste au moins 12 heures.

Il est utilisé dans le traitement de fond de l'asthme.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament INNOVAIR

INNOVAIR : solution pour inhalation ; flacon pressurisé avec valve doseuse (120 doses)
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 40,35 €.

Composition du médicament INNOVAIR

p dose
Béclométasone dipropionate100 μg
Formotérol fumarate dihydraté6 μg
Excipients : Acide chlorhydrique, Éthanol anhydre, Norflurane

Attention

Pour soulager une crise d'asthme survenant sous traitement, vous devez toujours disposer soit d'un bronchodilatateur d'action rapide, soit de ce médicament. Si le recours à un traitement de secours est fréquent, il est fortement recommandé de prendre un avis médical. Une réévaluation du traitement de fond doit être envisagée.

Des précautions sont nécessaires en cas de troubles du rythme cardiaque, d'infarctus du myocarde, d'insuffisance cardiaque, de maladie des valves cardiaques, d'hypertension artérielle, d'anévrisme, d'hypokaliémie, d'hyperthyroïdie, de phéochromocytome, de tuberculose pulmonaire ou d'infection virale pulmonaire.

En cas de diabète, des contrôles plus fréquents de la glycémie peuvent être nécessaires.

Une aggravation de l'asthme peut traduire une infection : consultez votre médecin.

En cas d'intervention chirurgicale programmée, prévenez l'anesthésiste de la prise de ce médicament.

Évitez la prise de boissons alcoolisées pendant le traitement.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance susceptible de rendre positifs certains tests antidopage.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Aucun effet néfaste pour l'enfant à naître n'a été établi avec ce médicament. Néanmoins, par précaution, son usage pendant la grossesse est réservé aux situations pour lesquelles il n'existe pas d'alternative thérapeutique.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel : l'allaitement est déconseillé pendant le traitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament INNOVAIR

Tenir le fond de la cartouche dirigé vers le haut et expirer à fond. Serrer l'embout buccal entre les dents puis inspirer profondément tout en appuyant sur le fond de la cartouche. Retirer l'embout buccal de la bouche en essayant de garder l'air dans les poumons quelques secondes avant de les vider.

Posologie usuelle :

Utilisation en traitement de fond seul :
  • Adulte de plus de 18 ans : 1 ou 2 inhalations, 2 fois par jour. La dose maximale est de 4 inhalations par jour. Un bronchodilatateur d'action rapide est utilisé séparément pour soulager les symptômes d'asthme.

Utilisation en traitement de fond, et en cas de besoin, pour soulager les symptômes d'asthme :
  • Adulte de plus de 18 ans : 1 inhalation, matin et soir, en traitement de fond. En cas de besoin, pour soulager les symptômes d'asthme, 1 inhalation supplémentaire. Si les symptômes persistent après quelques minutes, l'inhalation sera renouvelée. La dose maximale est de 8 inhalations par jour.

Conseils

Lisez attentivement la notice du médicament avant son emploi.

N'hésitez pas à demander une démonstration du maniement de cet appareil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Il est conseillé de se rincer la bouche à l'eau après l'inhalation pour limiter le risque de candidose ou d'enrouement lié à l'utilisation de ce médicament.

Ce médicament ne doit pas être conservé plus de 3 mois après l'achat en pharmacie.

Effets indésirables possibles du médicament INNOVAIR

Voix rauque, candidose de la bouche et de la gorge.

Maux de tête.

Peu fréquents : tremblement, palpitations, accélération du cœur, irritation de la gorge, toux, hypokaliémie, augmention du taux de sucre dans le sang, bouche sèche, troubles digestifs, nausées, trouble du goût, crampes, douleurs musculaires, vertiges, démangeaisons, sueurs, urticaire.

Exceptionnellement : troubles du rythme cardiaque, réaction allergique, anomalie de la numération formule sanguine.

L'utilisation de ce médicament peut également provoquer une aggravation paradoxale des difficultés respiratoires ; ne le réutilisez pas sans avoir pris l'avis de votre médecin.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires

Ecrire un commentaire




Nombre de caractères autorisés : 1000

En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires".
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×
Comparez les mutuelles santé
logo VIDAL
© VIDAL, 2009-2014.