Accueil > Médicaments > Médicament


SPASFON

Mis à jour : Jeudi, 18 Septembre 2014.

Antispasmodique

Dans quel cas le médicament SPASFON est-il prescrit ?

Ce médicament est un antispasmodique. Il lutte contre les contractions anormales et douloureuses de l'intestin, des voies biliaires, des voies urinaires et de l'utérus.

Il est utilisé dans le traitement des spasmes douloureux d'origines digestive (colites spasmodiques), biliaire (coliques hépatiques), urologique (coliques néphrétiques) et gynécologique (règles douloureuses et contractions de l'utérus pendant la grossesse).

Présentations du médicament SPASFON

SPASFON cp enr
SPASFON : comprimé (rose) ; boîte de 30
- Remboursable à 15 % - Prix : 2,95 €.
SPASFON : suppositoire ; boîte de 10
- Remboursable à 15 % - Prix : 3,00 €.
SPASFON : solution injectable ; boîte de 6 ampoules de 4 ml
- Remboursable à 15 % - Prix : 3,64 €.

Composition du médicament SPASFON

p cpp supposp amp inj
Phloroglucinol62,2 mg150 mg40 mg
Triméthylphloroglucinol80 mg150 mg40 μg
Aucun excipient commun.

Attention

La solution injectable ne doit pas être mélangée avec un autre médicament dans la même seringue.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les données scientifiques actuellement disponibles n'ont pas mis en évidence de problème particulier lors de l'utilisation de ce médicament pendant la grossesse à la dose préconisée. Néanmoins, ne l'utilisez pas sans avis médical.

Allaitement :

Les données actuellement disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel : il est déconseillé pendant l'allaitement sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament SPASFON

Le mode d'administration diffère selon les cas et l'intensité des troubles : la solution injectable agit en quelques minutes mais son effet est de courte durée ; les comprimés sont destinés à prendre le relais de la solution injectable, leur action dure plus longtemps ; les suppositoires peuvent être utilisés en cas de vomissement.

La solution injectable est administrée par voie intramusculaire ou intraveineuse.

Posologie usuelle :

Comprimé : 6 comprimés par jour.

Solution injectable : 1 à 3 ampoules par jour, en traitement d'attaque.

Suppositoire : 3 suppositoires par jour.

Conseils

En cas de coliques néphrétiques, il est généralement conseillé de boire abondamment entre les crises pour lutter contre la formation de calculs. Cependant, lors d'une crise, l'absorption de liquide doit être limitée afin de ne pas accroître la douleur.

En cas de contractions douloureuses de l'utérus au cours de la grossesse, le repos fait partie intégrante du traitement.

La solution injectable doit être conservée à l'abri de la lumière.

Effets indésirables possibles du médicament SPASFON

Très rarement : réaction allergique cutanée.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires

Modérateur
1 vote
Bonjour Hohaf,
Nous n'avons pas d'information sur l'origine de la gélatine. Vous pouvez éventuellement contacter le laboratoire Teva santé au n° Vert 08 00 51 34 11.
16-09-2014 16:42:56
Hohaf
0 vote
Bonjour, pouvez vous me dire si la gélatine est d'origine animale ou végétale ? Je vous en remercie par avance.
06-09-2014 08:05:21
Modérateur
2 votes
Bonjour Daniel K,

Si elle est enceinte, elle ne doit plus avoir de règles. Si elle ne l'est pas, injecter du spasfon ne changera rien... (je n'ai pas forcément bien compris la situation..).
08-08-2014 20:33:06
Daniel K.
3 votes
Bonjour, Je viens par ce présent pour évoquer un sérieux que ma femme vit. Elle me l'a cachée pour ne pas que je la quitte mais au finish elle me l'a avoué. En effet, nous avons passé plus de 4ans ensemble. Pas plus tard que deux mois qu'elle me disent que lorsqu'elle est dans sa mauvaise période, elle saigne et après elle ne sent rien de grossesse. Que dois je faire pour l'aider? Dois elle faire une injection de spasfon au deux jours de sa mauvaise période afin de conserver notre enfant ou bien quoi faire? Aidez nous. Merci
06-08-2014 12:20:28
Modérateur
1 vote
Bonjour Chachatou,

Oui vous pouvez essayer, si cela tord dans votre ventre.. (pas si cela brûle...). Mais si cela ne marche pas ou si cela persiste, il faudra voir un médecin pour qu'il trouve une explication et vous aide à vous soigner (à soigner la cause, pas uniquement la torsion..).
01-08-2014 22:30:58

Ecrire un commentaire




Nombre de caractères autorisés : 1000

En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires".
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×
Comparez les mutuelles santé
logo VIDAL
© VIDAL, 2009-2014.