Accueil > Médicaments > Médicament


PRÉVISCAN

Mis à jour : Mardi, 17 Février 2015.

Anticoagulant oral

Dans quel cas le médicament PRÉVISCAN est-il prescrit ?

Ce médicament est un anticoagulant oral qui appartient à la famille des antivitamines K. Il empêche la formation des caillots en se substituant à la vitamine K. Celle-ci est indispensable à la synthèse par le foie des facteurs de la coagulation. L'effet anticoagulant se manifeste après plusieurs jours de traitement et, de même, persiste plusieurs jours après l'arrêt.

Il est utilisé dans le traitement préventif et le traitement curatif des accidents thromboemboliques.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament PRÉVISCAN

PREVISCAN 20 mg cp quadriséc
PRÉVISCAN : comprimé quadrisécable (blanc crème) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 3,08 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament PRÉVISCAN

p cp
Fluindione20 mg
Amidon de blé (gluten)+
Lactose+
Excipients : Acide alginique, Acide stéarique, Amidon de blé, Amidon de pomme de terre, Lactose, Talc

Contre-indications du médicament PRÉVISCAN

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie aux anticoagulants oraux ;

  • insuffisance hépatique grave ;

  • association aux médicaments contenant de l'aspirine à forte dose, de la phénylbutazone, du miconazole (sauf formes destinées à être appliquées sur la peau) ou du millepertuis ;

  • allaitement.

Attention

Des précautions sont nécessaires chez la personne âgée et en cas d'insuffisance rénale grave, de maladie ou situation exposant à un risque hémorragique.

La posologie de ce médicament est adaptée avec précision par votre médecin en fonction du résultat d'analyses de sang régulières : un INR trop bas traduit une action insuffisante et un risque de caillot sanguin ; un INR trop élevé traduit un surdosage et un risque d'hémorragie. Dans la majorité des cas, l'INR recherché doit être compris entre 2 et 3. Il est préférable (mais non indispensable) de pratiquer ces analyses successives dans le même laboratoire pour pouvoir comparer les résultats.

Tout signe pouvant faire penser à une hémorragie (urines rouges, selles rouges ou noires, taches anormales de la peau ou bleus multiples, saignements du nez ou des gencives...) doit vous conduire à prévenir immédiatement votre médecin ou un service médical d'urgence. Il en est de même si votre INR dépasse 5.

Pendant la durée du traitement, les injections intramusculaires ne peuvent être pratiquées qu'après avis médical, du fait d'un risque de saignement local. Les injections par voie sous-cutanée ou intraveineuse ne posent pas de problème, de même que les prises de sang.

L'automédication est particulièrement dangereuse chez les personnes sous anticoagulants oraux : n'utilisez aucun médicament sans l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien, signalez toujours que vous prenez un anticoagulant oral.

En cas d'intervention chirurgicale ou d'extraction dentaire, signalez à l'anesthésiste ou à votre dentiste la prise de ce médicament : une modification de votre traitement pourra éventuellement être décidée.

Les interactions de ce médicament, susceptibles de modifier son effet, ne concernent pas que les médicaments : l'alcool et certains aliments peuvent faire varier votre INR (voir Interactions médicamenteuses).

Interactions du médicament PRÉVISCAN avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé :
  • aux médicaments contenant de l'aspirine à forte dose, de la phénylbutazone ou du miconazole par voie buccale (DAKTARIN gel buccal, LORAMYC) : risque d'hémorragie ;

  • aux produits de phytothérapie contenant du millepertuis : diminution de l'effet anticoagulant (risque de thrombose).

Les anticoagulants oraux peuvent interagir avec de très nombreux autres médicaments qu'il n'est pas possible de citer. Ces interactions sont d'une intensité très variable. En dehors du paracétamol pour traiter la fièvre et la douleur, ne prenez aucun autre médicament sans prendre l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien. Vous pouvez également consulter la fiche du médicament que vous souhaitez prendre pour vérifier qu'il n'interagit pas avec les anticoagulants.

Par ailleurs, il existe aussi des interactions alimentaires : évitez des apports importants d'aliments réputés riches en vitamine K comme les abats, avocat, brocolis, carotte, choucroute, choux, choux-fleurs, choux de Bruxelles, épinards, fenouil, foie, laitue, tomate... ou au contraire un jeûne prolongé qui diminuerait vos apports. Une prise excessive de boissons alcoolisées peut modifier l'effet du traitement, mais une consommation raisonnable est possible.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament ne doit pas être utilisé pendant la grossesse, sauf sur prescription médicale. Une contraception efficace est recommandée pendant le traitement. Le port d'un stérilet expose à des saignements et doit être évité.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel : l'allaitement est contre-indiqué.

Mode d'emploi et posologie du médicament PRÉVISCAN

Les comprimés sont avalés avec un verre d'eau, en une prise par jour. Pour un effet constant de ce médicament, la prise doit être régulière, toujours à la même heure, le soir de préférence.

Posologie usuelle :

Elle est adaptée par le médecin en fonction des résultats des analyses de sang (INR). Néanmoins, compte tenu de l'action retardée du produit, les variations de l'INR n'apparaissent que plusieurs jours après les modifications de traitement.

Lorsque ce médicament remplace un anticoagulant injectable, ce dernier est poursuivi jusqu'à ce que l'INR soit situé dans la fourchette souhaitée.

En cas d'oubli d'une prise, le médicament peut être pris si le retard ne dépasse pas 8 heures. Au delà de ce délai, ne pas prendre la dose oubliée et prendre le lendemain la dose habituelle et non une double dose.

Conseils

Veillez à ne pas manquer de ce médicament ; lors de vos déplacements, munissez-vous d'une réserve ou de votre ordonnance en cours de validité. Pensez également à porter sur vous une carte indiquant que vous suivez un traitement anticoagulant.

Certaines activités ou sports violents pouvant entraîner des blessures ou des coupures (risque d'hémorragie), leur pratique est déconseillée pendant la durée du traitement.

En cas de saignement bénin, il est nécessaire de comprimer la plaie pendant plusieurs minutes.

Pour faciliter le suivi du traitement, il est utile de tenir à jour un carnet indiquant les doses prises et le résultat des INR successifs.

Effets indésirables possibles du médicament PRÉVISCAN

Hémorragies de gravité variable.

Plus rarement : diarrhée, douleurs des articulations, chute de cheveux, réaction allergique.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires

DOCA02
0 vote
Signaler un abus
Bonjour,
Je suis sous Préviscan depuis 6 mois depuis que l'on m'a découvert une thrombose dans la jambe droite et ai du mal à stabiliser et tout ça sans faire d'excès alimentaire. Je suis également sous Lévothyrox 100 (ablation thyroïde depuis 8 ans). Et bien sûr j'ai également prix 3 Kgs tout en ayant une très bonne hygiène de vie (randonnées pédestres - Vélo - natation) et alimentation saine. Je viens de faire mon contrôle doppler et je n'ai plus cette thrombose mais INR descendu à 1,4 ?????? Que penser de ce traitement ???? merci
27-04-2015 15:32:32
Modérateur
0 vote
Bonjour Cesarine76,

Effectivement, des cas de diarrhée ont été décrits sous Previscan. Il faudrait en parler au médecin qui vous l'a prescrit pour trouver la meilleure solution...
27-03-2015 17:11:39
Modérateur
2 votes
Bonjour Petari,

L'efficacité du Previscan peut être modifiée par la prise de millepertuis ou celle d'aliments riches en vitamine K, dont les plus riches sont : les choux (frisé, choux de Bruxelles, chou blanc, brocolis...), les épinards, les asperges. Cf. www.eurekasante.fr/...

Le gingembre et le Gingko ne sont pas riches en vitamine K, donc cela ne devrait pas influer.
27-03-2015 17:09:22
Modérateur
1 vote
Bonjour Cerise089,

Il nous est bien sûr impossible de trancher entre ces 2 avis professionnels. Le Previscan n'est en tout cas pas connu pour modifier ce que l'on appelle le seuil épileptogène (seuil de déclenchement des crises d'épilepsie), et c'est un vieux médicament, donc bien connu. Maintenant, la prise de Previscan modifie des paramètres physiologiques qui ont peut-être influé indirectement, d'où la réponse de son médecin traitant... Ce qu'il faut en tout cas souhaiter, c'est que cette tendance à refaire des crises soit jugulée par ses soignants...
27-03-2015 17:04:41
cesarine76
1 vote
Je suis sous prévision depuis 15 ans et j/ai souvent des diarrhées je crois que cela fait parties des effets secondaire
27-03-2015 11:03:10
Modérateur
0 vote
Bonjour Mathieu,

Ce type de problème n'est pas habituellement décrit sous Previscan, médicament ancien et donc, a priori, bien évalué. Cela vient donc probablement d'autre chose... Auquel cas la biopsie et surtout l'oeil de votre médecin sur les résultats pourront vous aider....
16-03-2015 19:49:58
petari
0 vote
J'ai 76 ans, sportif, je prends régulièrement de l'arpagophytum régulièrement, ainsi que des énergisants bio (Maca, gingembre,Ginkgo biloba). Sous traitement Préviscan depuis maintenant 7 mois, je voudrais savoir s'il y a des contre-indications, entre le préviscan et ces traitements bio que je prenais déjà avant.. Merci de répondre.
03-03-2015 07:58:34
Cerise089
0 vote
Bonjour, Ma maman est sous préviscan depuis 1 mois 1mois et demi environ suite à son embolie. Elle est épileptique depuis toute petite et à donc un traitement à vie. Ma question est : Est ce que préviscan peut rendre son traitement contre l'épilepsie moins efficace ? Elle à Keppra et Tégrétol pour l'épilepsie. Ma maman viens de faire 4 crises d'épilepsie en 2 jours elle est actuellement hospitalisée elle va beaucoup mieux mais je me demande si il n'y à pas un rapport entre le préviscan et ses crises qu'elle vient de faire. Le médecin des urgences ma répondu que non c'est peu probable alors que le médecin traitant de ma maman lui à dit que ça pouvait être à cause du previscan.
02-03-2015 14:27:29
Henri
0 vote
aprés une première Phlébite et thronbose en 2005, jambe Droite j'ai récidivé fin octobre 2014,jambe gauche diagnostiquée au service des Dopplers du centre Hospitalier de Verneuil sur Avre qui devant la gravité de la situation m'a Hospitalisé immédiatement,je suis sorti environ 3 semaines aprés et depuis je suis sous Préviscan à ce jour l'équilibre de 2/3 n'a pas encore était atteint je suis actuellement à un comprimer entier par jour avec un controle sanguin toute les semaines,j'ai également pris du poid environ 5 kg à ce jour
16-02-2015 20:28:57
Mathieu
3 votes
bonjour, sous préviscan depuis bientôt 3 ans (EP), j'ai de très sérieux problèmes de peau depuis maintenant 2 mois (eczéma ? psoriasis ? dartres ?). Peau devenue hyper fragile. En attente du résultat de biopsies. Faut-il voir une relation entre préviscan et problèmes de peau ? Je suis agé de 78 ans. En forme à part ça ! Merci de ce dont vous pourrez m'informer.
14-02-2015 15:46:53

Ecrire un commentaire




Nombre de caractères autorisés : 1000

En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires".
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×
logo VIDAL
© VIDAL, 2009-2015.