Accueil > Médicaments > Médicament


TÉGRÉTOL

Mis à jour : Mardi, 19 Mai 2015.

Antiépileptique

Dans quel cas le médicament TÉGRÉTOL est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des anticonvulsivants non barbituriques. Il possède également des propriétés sédatives et agit comme régulateur de l'humeur (thymorégulateur).

Il est utilisé dans le traitement :

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament TÉGRÉTOL

TÉGRÉTOL 200 : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 50
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 3,22 €.
TÉGRÉTOL 20 mg/ml : suspension buvable (arôme caramel) ; flacon de 150 ml avec seringue doseuse graduée à 0,25 ml
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 3,73 €.
TÉGRÉTOL LP 200 : comprimé sécable à libération prolongée (beige) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 2,07 €.
TÉGRÉTOL LP 400 : comprimé sécable à libération prolongée (orange) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 3,85 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament TÉGRÉTOL

p cpp ml
Carbamazépine200 mg20 mg
Sorbitol175 mg
p cp LPp cp LP
Carbamazépine200 mg400 mg
Huile de ricin++
Excipient commun : Cellulose microcristalline
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Acide lactique, Acide sorbique, Alcool benzylique, Caramel arôme, Carmellose sodique, Croscarmellose sel de Na, Eau purifiée, Éthylcellulose, Eudragit NE 30 D, Fer jaune oxyde, Fer rouge oxyde, Hyétellose, Hypromellose, Macrogol 400 monostéarate, Magnésium stéarate, P-hydroxybenzoate de méthyle, P-hydroxybenzoate de propyle, Propylèneglycol, Ricin huile hydrogénée polyoxyéthylénée, Saccharine sodique, Silice colloïdale, Silice colloïdale anhydre, Sorbitol, Talc, Titane dioxyde, Vanilline

Contre-indications du médicament TÉGRÉTOL

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

En cas d'éruption cutanée (rougeur, pustules), de fièvre inexpliquée, d'angine ou de jaunisse, prévenez d'urgence votre médecin.

Des analyses de sang (numération formule sanguine, dosage des transaminases) doivent être réalisées en début de traitement.

Des précautions sont nécessaires en cas de glaucome, de risque de blocage des urines (adénome de la prostate), d'insuffisance hépatique, cardiaque ou rénale, ainsi que chez les personnes âgées.

Un risque accru de dépressions et de comportements suicidaires a été observé avec certains traitements antiépileptiques. La survenue d'idées morbides ou un changement d'humeur doivent être rapidement signalés à votre médecin.

Évitez les boissons alcoolisées : augmentation du risque de somnolence.

Attention : conducteurCe médicament peut induire une somnolence, parfois intense chez certaines personnes. Cette somnolence peut être augmentée par la prise d'alcool ou d'autres médicaments sédatifs. La conduite et l'utilisation de machines dangereuses sont déconseillées, surtout dans les heures qui suivent la prise du médicament.

Interactions du médicament TÉGRÉTOL avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé au saquinavir : risque de diminution de l'effet de ce médicament.

Il peut interagir avec :
  • les contraceptifs oraux (pilule) : risque de contraception inefficace ;

  • les médicaments contenant de la clozapine, de l'érythromycine (sauf application locale), de l'isoniazide, du ritonavir, du tramadol, du lithium ou du valpromide.

Il peut également donner des interactions mineures avec de très nombreux autres médicaments.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Si une grossesse survient pendant le traitement, consultez votre médecin. L'arrêt brutal de ce médicament pendant la grossesse expose à la réapparition de crises préjudiciables à la mère et à l'enfant à naître. Votre médecin appréciera le risque éventuel lié à l'utilisation de ce médicament dans votre cas. Des examens particuliers permettent de vérifier l'absence d'anomalie chez l'enfant à naître.

Si le traitement est poursuivi jusqu'à l'accouchement, une surveillance médicale du nouveau-né est nécessaire.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel : l'allaitement est déconseillé.

Mode d'emploi et posologie du médicament TÉGRÉTOL

Ce médicament est pris avec un peu d'eau, au cours ou à la fin des repas.

Les comprimés LP peuvent être coupés mais ils ne doivent être ni écrasés ni croqués.

La suspension buvable est plus particulièrement adaptée à l'enfant de moins de 6 ans. La dose par prise doit être indiquée en ml pour correspondre aux graduations de la seringue doseuse jointe au flacon. Le flacon doit être agité avant utilisation.

Posologie usuelle :

Épilepsie : la posologie est atteinte progressivement et adaptée par le médecin en fonction de l'efficacité du traitement.

  • Adulte : 10 à 15 mg par kg et par jour, répartis en 2 prises pour les comprimés LP et 2 ou 3 prises pour les autres formes.

  • Enfant : 10 à 20 mg par kg et par jour, répartis en 2 ou 3 prises.

Troubles de l'humeur (traitement préventif des troubles bipolaires et traitement des états maniaques) : la posologie est individuelle et peut varier entre 400 mg et 1 200 mg par jour.

Névralgie de la face et douleurs neuropathiques : la dose initiale est comprise entre 200 et 400 mg par jour, répartis en 2 ou 3 prises. Elle est ensuite adaptée par votre médecin en fonction du soulagement obtenu.

Conseils

Veillez à ne pas manquer de ce médicament : lors de vos déplacements, munissez-vous d'une réserve ou de votre ordonnance en cours de validité.

La suspension buvable doit être conservée à l'abri de la lumière.

Effets indésirables possibles du médicament TÉGRÉTOL

En début de traitement : fatigue, somnolence, maux de tête, confusion des idées et agitation, surtout chez les personnes âgées, vertiges, troubles de la coordination des mouvements, sécheresse de la bouche, troubles de l'accommodation, vision double, diarrhée ou constipation, nausées, perte de l'appétit. Ces manifestations disparaissent habituellement après 8 à 15 jours de traitement ou après réduction de la posologie.

D'autres effets indésirables sont observés :
  • très fréquents : troubles de l'équilibre, somnolence, fatigue, éruption cutanée, urticaire, baisse du nombre des globules blancs, vomissements ;

  • fréquents : maux de tête, vision floue, diminution du nombre des plaquettes, prise de poids, hyponatrémie ;

  • peu fréquents : tremblements, mouvements anormaux des membres, de la face, de la bouche ou des yeux, rougeur cutanée accompagnée d'une desquamation, augmentation des transaminases ;

  • Rares : troubles de la parole, agitation, confusion mentale, démangeaisons, augmentation du nombre des globules blancs, ganglions enflés, douleurs abdominales, hépatite, troubles du rythme cardiaque, hypertension ou hypotension artérielle, troubles de la coagulation, dépression (voir Attention).

Très rarement, des réactions allergiques graves ont été rapportées. Elles nécessitent l'arrêt immédiat du traitement. Elles sont surviennent plus souvent chez les personnes d'origine thaïlandaise ou chinoise.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires

Modérateur
0 vote
Bonjour Sherara,

Malheureusement il faut davantage d'éléments pour vous répondre, et donc un examen médical, qui permettra de déterminer d'où viennent ces pertes d'équilibre... IL faudrait donc consulter, un généraliste ou le médecin qui vous prescrit le Tegretol.
25-07-2015 19:50:49
Sherara
0 vote
bonsoir sa faît 3 ans j'observe des perte d'équilibre je suis sous tegretol lp depuis 15 ans avant jamais rien pourquoi ?? Sa m'inquiète énormément
16-07-2015 18:16:11
Modérateur
0 vote
Bonjour Jeanou57 et Tichel7911,

Nous ne pouvons pas vous conseiller de médicament complémentaire sans connaître tout votre état physique, psychique, clinique, etc. Ce que je veux dire c'est qu('il faut reconsulter, la prise d'un médicament plutôt qu'un autre (ou aucun médicament...) se décide en fonction de critères généraux (symptômes, douleurs, etc.) mais aussi, et surtout, en fonction de critères personnels évalués par le médecin....
12-06-2015 18:12:33
tichel7911
1 vote
voila je prend des tégrétols depuis 1987 suite a une rechute d'une crise epileptique quelle médidicament puis je prendre pour d'autre douleurs
13-05-2015 09:31:39
Jeanou57
0 vote
Bonjour, Je suis sous Tégrétol et, en-dehors de la fatigue, ce qui me dérange le plus ceux sont les chutes de tension qui étaient avant contre-balancées par le Séglor retiré du marché. Que puis-je prendre pour avoir de nouveau une vie "normale"? Merci
05-05-2015 08:20:43
elmoussaouy
0 vote
bonjour , je souffre depuis 2012 de l'épilepsie grave , j'ai été opéré en 2013 suite à une tumeur dans mon cervau ( pas le cancer ) . après je prends toujours ( depakine 500 + tegretol + gardenal ) mais malgré tout ça je souffre des crises épileptiques
27-04-2015 16:54:28
Modérateur
1 vote
Bonjour Zaki967,

Il est difficile de vous répondre.. Certains patients veulent tout comprendre, d'autres préfèrent ne pas connaître les détails de leur pathologie... Et la maladie bipolaire, en plus, est complexe : elle peut très bien ne se manifester que par un pôle, le pole dépressif par exemple... A l'inverse, bien comprendre sa maladie permet d'anticiper les signes de complication, de décompensation dans ce cas précis, de virage d'un état dépressif à un état appelé maniaque par exemple...
17-04-2015 22:48:37
zaki967
0 vote
Bonjour ! Mon psychiatre a diagnostiqué un trouble bipolaire chez moi. J'étais en état maniaque majeur. Il m'a juste dit que j'avais un trouble de l'humeur. Quand je suis revenu chez lui, et entre-temps je me suis bien renseigné sur la maladie sur Internet, je voulais qu'il m'explique en quoi consistait cette maladie. Il m'a dit qu'en tant que patient je n'avais pas à comprendre ma maladie mais que je devais juste prendre les médicaments prescrits et c'est tout ! Je voulais savoir si mon médecin a raison de ne pas m'expliquer ma maladie ou au contraire l'information joue un rôle dans le processus de soin ? NB: Je suis sous traitement chez ce médecin pour dépression récurrente depuis 2001, c'est à dire 13 ans. Merci.
01-04-2015 16:24:38
Modérateur
7 votes
Bonjour Zfr967,

Oui cela peut arriver chez certains patients. Il faudrait en parler au médecin qui vous l'a prescrit, pour voir si un éventuel changement de dose, par exemple, est possible (mais c'est lui qui doit vous le prescrire, ne le faites pas vous-même !).
20-03-2015 21:38:50
zfr967
7 votes
Bonjour ! J'étais diagnostiqué bipolaire. Je prends du tegretol dosé à 300 mg depuis 7 semaines, et je suis pris de somnolence intense toute la journée. Est-ce normal ? Merci.
21-02-2015 12:30:58

La publication de commentaires est momentanément fermée. Nous profitons de la période estivale pour faire évoluer le service que vous retrouverez à la rentrée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×
logo VIDAL
© VIDAL, 2009-2015.