Accueil > Médicaments > Médicament


DIPROSTÈNE

Mis à jour : Jeudi, 20 Février 2014.

Dérivé de la cortisone

Dans quel cas le médicament DIPROSTÈNE est-il prescrit ?

C'est un anti-inflammatoire stéroïdien qui appartient à la famille des corticoïdes de synthèse (dérivés chimiques de la cortisone naturelle). Les propriétés de la cortisone sont nombreuses, mais ce produit est surtout utilisé pour son effet anti-inflammatoire puissant et prolongé. Il présente, à efficacité égale, moins d'effets indésirables que la cortisone naturelle. Ce médicament a une action immédiate et un effet qui dure environ 3 semaines.

Il est utilisé dans le traitement de la rhinite allergique saisonnière, en dernier recours en cas d'échec des traitements habituels.

Il est également utilisé en traitement local (irrigation ou infiltrations) dans les cas suivants :

Présentations du médicament DIPROSTÈNE

DIPROSTÈNE : suspension injectable ; seringue préremplie de 1 ml avec 2 aiguilles
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 5,47 €.

Composition du médicament DIPROSTÈNE

p seringue
Bétaméthasone dipropionate6,43 mg
Bétaméthasone phosphate disodique2,63 mg
Alcool benzylique+
Excipients : Acide chlorhydrique, Acide édétique sel de Na, Alcool benzylique, Carmellose sodique, Eau ppi, Macrogol 4000, Phosphate disodique anhydre, P-hydroxybenzoate de méthyle, P-hydroxybenzoate de propyle, Polysorbate 80, Sodium, Sodium chlorure

Contre-indications du médicament DIPROSTÈNE

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Ces contre-indications peuvent s'appliquer ou ne pas s'appliquer en fonction de la façon dont le médicament est utilisé (injection IM, infiltration, injection unique ou répétée).

Attention

L'injection de ce médicament ne doit être pratiquée que sous contrôle médical.

En fonction du type d'injection (intramusculaire, infiltrations, injection unique ou répétée...), les personnes ayant des antécédents de tuberculose, d'ulcère de l'estomac ou du duodénum, les personnes souffrant d'insuffisance rénale ou hépatique, de colite ulcéreuse, de diabète, d'hypertension artérielle, d'ostéoporose, de myasthénie grave peuvent faire l'objet d'une prise en charge médicale particulière.

La prise prolongée d'un corticoïde diminue les défenses immunitaires : la vaccination avec un vaccin contenant des germes vivants atténués ne peut être pratiquée qu'avec l'accord de votre médecin. Vous devez également éviter le contact avec des personnes atteintes de varicelle ou de rougeole.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance susceptible de rendre positifs certains tests antidopage.

Interactions du médicament DIPROSTÈNE avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les médicaments qui donnent des torsades de pointes.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez :

En cas de vaccination, l'utilisation d'un vaccin vivant est déconseillée.

En cas d'injection locale unique ou répétée à faible dose, le risque d'interactions médicamenteuses est nul.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les études scientifiques actuellement disponibles n'ont pas mis en évidence de problème particulier lors de l'utilisation ponctuelle de ce médicament chez la femme enceinte. Seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel en cas d'utilisation prolongée.

Allaitement :

En cas d'injections multiples ou répétées, il peut être nécessaire d'interrompre l'allaitement : prenez l'avis de votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament DIPROSTÈNE

L'injection est réalisée par voie intramusculaire.

Les infiltrations sont réalisées par le médecin dans la zone à traiter ou à proximité.

Posologie usuelle :

Rhinite allergique : 1 injection pendant la période où se manifeste l'allergie, à renouveler 1 fois.

En infiltration : 0,25 à 2 ml selon l'affection à traiter ; l'injection peut être renouvelée selon l'évolution.

Conseils

Afin de compenser une baisse du taux de potassium dans le sang lors d'un traitement prolongé, le médecin peut être amené à prescrire du potassium.

Effets indésirables possibles du médicament DIPROSTÈNE

Liés à la voie d'administration : infection, calcification, atrophie cutanée, maux de tête, bouffées de chaleur, réaction allergique, douleur articulaire au site d'injection liée à l'effet irritant initial des microcristaux de médicament contenus dans la suspension injectable.

En cas d'injections répétées à court terme, les effets indésirables suivants pourraient être observés :

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires

titin
0 vote
Maux de tête - réactions allergiques (joues très rouges et très chaudes au bout de 6 heures et persistances le lendemain).
07-04-2014 08:25:44
Modérateur
2 votes
Bonjour Dipros,

Cela équivaut à une cure courte de corticoïdes, donc beaucoup moins risqué qu'une cure longue, comme précisé à Gilou.
17-01-2014 16:42:21
Modérateur
0 vote
@gilou27 : en cas d'injection locale (infiltrations), le risque de survenue d'effets indésirables généraux est plus faible qu'avec une injection intramusculaire. Des maux de tête ont été décrits. H'hésitez pas signaler les effets que vous avez ressentis au médecin qui vous a prescrit ce médicament.
10-01-2014 16:26:36
Dipros
0 vote
Slt quel sera les effets secondaires pour quelqu'un en bonne santé qui fait des injections de diprosténe 2 fois par semaine pendant 1 mois???? Merci
08-01-2014 14:38:20
gilou27
0 vote
Bonjour, après 2 infiltrations de Disprostène à 10 jours d'intervalle je ressens une fatigue importante, des cèphalèes, maux d'estomac et manque d'appétit (première infiltration il y a 3 semaines) -
03-01-2014 11:40:09

Ecrire un commentaire




Nombre de caractères autorisés : 1000

En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires".
logo VIDAL
© VIDAL, 2009-2014.