Envoyer à un ami
  Imprimer

Psyllium (ispaghul)

Mis à jour : Mercredi, 20 Février 2013

Depuis l’Antiquité, les propriétés laxatives douces des graines des plantes appartenant à la famille des Plantago sont bien connues. L’action des mucilages qu’elles contiennent leur permet d’être efficaces à la fois contre la constipation et la diarrhée.

Décision des autorités de santé européennes en 2012

En 2012, les autorités de santé européennes (EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne) se sont prononcées sur certaines allégations santé des produits contenant des graines ou du son de psyllium (ispaghul). Après examen des données scientifiques, elles ont estimé que les produits à base de psyllium ne peuvent PAS prétendre contribuer à réduire les taux sanguins de cholestérol.

Cette revendication d’effet est désormais interdite pour les produits à base de psyllium.

Origine et usages des graines de psyllium (ispaghul)

plantago ovata

Le psyllium ou ispaghul fait partie des plantes médicinales utilisées par les Égyptiens, plus de dix siècles avant J.-C., pour leurs vertus laxatives. Les graines de psyllium sont récoltées à partir de plusieurs plantes de la famille du plantain : Plantago ovata, Plantago ispaghula, Plantago psyllium, etc. (d’où les deux appellations). Elles sont cultivées en Europe, en Inde, en Amérique du Sud, etc.

Ces graines minuscules (plus de 500 par gramme) sont enveloppées d’une cosse (le son ou téguments) de fibres solubles capables de retenir l’eau. Ce son est utilisé dans le traitement de la constipation, mais aussi dans celui de la diarrhée. Il est également proposé pour diminuer l’absorption du cholestérol contenu dans les aliments, pour réguler la glycémie des personnes diabétiques et pour soulager les personnes qui souffrent de syndrome du côlon irritable ou de colite ulcéreuse (deux maladies inflammatoires chroniques de l’intestin). Le son des graines de psyllium peut également avoir un effet bénéfique sur les crises d’hémorroïdes, en ramollissant les selles.

Les autres usages traditionnels du psyllium
La médecine traditionnelle indienne utilise le psyllium pour soulager les inflammations des voies urinaires et digestives, et lors de diarrhée aiguë. Elle l’emploie également lors de maladies rénales, de difficultés à uriner, d’ulcères duodénaux et d’hémorroïdes. Le son de psyllium est également proposé comme coupe-faim dans les régimes amincissants.

Comment les graines de psyllium (ispaghul) agissent-elles ?

Les mucilages, des substances qui absorbent jusqu’à huit fois leur volume en eau, constituent le principe actif majeur des enveloppes des graines de psyllium. Les mucilages représentent 20 à 30 % de ces enveloppes. Celles-ci soulagent à la fois la constipation (en retenant l’eau des aliments digérés, elles ramollissent les selles) et la diarrhée (en transformant l’eau des selles en gel, elles les rendent plus consistantes).

Dans l’estomac, les fibres des graines de psyllium forment un gel avec les liquides pris lors d’un repas, ralentissant ainsi le passage des aliments vers l’intestin. Cet effet contribue à diminuer les pics de glucose sanguin (sucre) qui suivent les repas. Cet effet peut être recherché chez les personnes diabétiques pour diminuer la dose d’insuline à injecter. De plus, pris avec de l’eau avant un repas, le son de psyllium remplit l’estomac et agit comme un coupe-faim.

L’effet des cosses de psyllium sur l’absorption intestinale du cholestérol s’expliquerait par leur capacité à fixer les graisses, empêchant ainsi leur passage dans le sang.

Quelques autres plantes utilisées contre la constipation
La phytothérapie traditionnelle utilise également les plantes laxatives suivantes :
  • Aloès (Aloe barbadensis, A. capensis, A. vera)
  • Boldo (Peumus boldus)
  • Bourdaine (Rhamnus frangula)
  • Cascara (Rhamnus purshianus)
  • Lin (Linum usitatissimum)
  • Rhubarbe de Chine (Rheum officinale, R. palmatum)
  • Séné (Cassia acutifolia, C. angustifolia et C. senna)
  • Tamarin (Tamarindus indica)

Quelle efficacité pour les graines de psyllium (ispaghul) ?

L’utilisation du psyllium dans le traitement de la constipation fait l’objet d’un consensus parmi les professionnels de santé, mais les quelques études cliniques effectuées dans cette indication n’ont montré qu’une efficacité modérée.

L’effet du psyllium sur l’absorption du cholestérol alimentaire a été confirmé par plusieurs études cliniques. Aux États-Unis, depuis 1998, les emballages des aliments contenant plus de 1,7 g de fibres de psyllium par portion ont le droit de comporter la mention suivante : « Lorsqu’elles sont assorties d’un régime faible en gras et en cholestérol, les fibres solubles provenant des enveloppes de graines de psyllium contenues dans ce produit peuvent réduire les risques de maladies cardio-vasculaires. »

Néanmoins, en 2012, l'EFSA (European Food Safety Authority) et la Commission européenne ont estimé que les produits à base de psyllium ne peuvent pas prétendre contribuer à réduire les taux sanguins de cholestérol (voir encadré ci-dessus).

Chez les personnes diabétiques, l’ajout de psyllium aux aliments ralentit effectivement leur passage de l’estomac vers l’intestin et réduit ainsi l’élévation de la glycémie après le repas.

Les effets du son de psyllium sur la colite (inflammation du gros intestin) ulcéreuse ont fait l’objet d’une étude portant sur une centaine de patients qui a montré que la prise de 10 g de graines de psyllium deux fois par jour avait une action préventive sur les récidives. D’autres études sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

Enfin, aucune étude sérieuse n'existe sur l'effet amincissant de la prise de psyllium avant les repas.

Ce qu’en pensent les autorités de santé

... l’EFSA

En 2012, les autorités de santé européennes (EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne) se sont prononcées sur certaines allégations santé des produits contenant des graines ou du son de psyllium (ispaghul). Après examen des données scientifiques, elles ont estimé que les produits à base de psyllium ne peuvent pas prétendre contribuer à réduire les taux sanguins de cholestérol.

... l’EMA

En 2005, l’Agence européenne du médicament a considéré comme « bien établi » l’usage des graines de psyllium pour « le traitement de la constipation habituelle, ainsi que toutes les situations dans lesquelles une émission de selles molles est nécessaire, comme lors de douleur après une chirurgie portant sur l’anus ou le rectum, lors d’hémorroïdes ou de fissures anales ».

... l’OMS

En 1999, l’Organisation mondiale de la santé a considéré les graines de psyllium ou le son de ces graines comme « un laxatif capable de restaurer et maintenir un transit régulier lors de constipation chronique, d’assurer le traitement des constipations au cours de la grossesse, ou lors d’affection comme le syndrome du côlon irritable (l’inflammation chronique du gros intestin) ou la diverticulite (l’inflammation des replis de la paroi intestinale). Le psyllium est également indiqué pour l'obtention de selles molles lors d'hémorroïdes, ou de chirurgie anorectale ».

En outre, le son de graines de psyllium a été reconnu « comme supplément diététique dans le contrôle de l'hypercholestérolémie, pour réduire le risque cardiovasculaire et réduire l'élévation de la glycémie après le repas (postprandiale) ». Est également bien établi « l'usage ponctuel du psyllium sur le traitement symptomatique des diarrhées de diverses origines ».

... la Commission E

En 1998, la Commission E du ministère de la Santé allemand a reconnu « l’usage du psyllium dans le traitement de la constipation chronique et du côlon irritable ». Le son de ses graines « garantit l’obtention de selles molles sur des patients présentant des fissures anales, des hémorroïdes, après une chirurgie anorectale, lors de la grossesse, et comme un traitement de seconde ligne dans les diarrhées ou le traitement du syndrome du côlon irritable ».

... l’ESCOP

En 2003, la Coopération scientifique européenne en phytothérapie a reconnu l’usage des graines de psyllium dans le traitement « des constipations occasionnelles, et dans les situations où l’émission de selles molles est nécessaire, comme lors de fissures anales, d’hémorroïdes, de chirurgie sur le rectum ou l’anus, et pendant la grossesse ».

... le NIH

Depuis 2010, les Instituts nationaux de la santé américains reconnaissent l’usage des graines de psyllium dans « la prévention de l’excès de cholestérol, le traitement de la constipation et de la diarrhée, et comme élément complémentaire dans le traitement des hémorroïdes. »

Comment utiliser les graines de psyllium (ispaghul) ?

Formes et dosage des graines de psyllium (ispaghul)

Les enveloppes de graines de psyllium existent sous forme de flocons, de poudres, de poudres effervescentes, de gélules, de granulés, ou telles quelles. Plusieurs médicaments à base de psyllium sont disponibles en pharmacie pour traiter la constipation.

Les enveloppes de graines peuvent être ingérées, une à trois fois par jour, à la dose de 10 grammes dans 100 ml d'eau, dans le traitement de la constipation ou de la diarrhée. Cette préparation doit être bue rapidement (avant la formation d'un gel) et être accompagnée d'au moins 200 ml d'eau après chaque prise. Il est essentiel d'ingérer les graines avec une quantité d'eau supérieure ou égale à 300 ml afin d'assurer une hydratation correcte des selles et éviter ainsi une obstruction de l'intestin.

Contre-indications des graines de psyllium (ispaghul)

Les personnes ayant du sang dans les selles ou souffrant d’un problème modifiant le diamètre ou la motricité de l’intestin (sténose, iléus, paralysie intestinale, mégacôlon, etc.) doivent s’abstenir de prendre des graines de psyllium. Si la constipation ou la diarrhée persistent au-delà de trois jours de traitement, une consultation médicale s’impose.

Effets indésirables et surdosage des graines de psyllium (ispaghul)

En début de traitement, des flatulences peuvent apparaître ; elles disparaissent avec la poursuite du traitement. Si la quantité d’eau ingérée avec les graines de psyllium est insuffisante, un risque d’obstruction du tube digestif par une masse compacte de selles est à craindre.

Interactions des graines de psyllium (ispaghul) avec d’autres substances

La prise simultanée de graines de psyllium et de certaines substances (fer, zinc, calcium, magnésium, vitamine B12, médicaments pour le cœur, fluidifiants du sang, par exemple) peut nuire à leur absorption. Le psyllium peut également réduire l’absorption intestinale des sels de lithium ou de la carbamazépine (médicaments des troubles bipolaires et de l’épilepsie). Il convient de respecter un délai d’au moins deux heures entre la prise de graines de psyllium et celle des médicaments.

En cas de diabète traité par l’insuline, la prise de graines de psyllium au cours du repas peut nécessiter de diminuer la dose d’insuline à injecter.

Graines de psyllium (ispaghul), grossesse et allaitement

L’utilisation du psyllium pour traiter la constipation lors de la grossesse et de l’allaitement est considérée sans risque.

Les graines de psyllium (ispaghul) chez les enfants

L’usage des graines de psyllium est déconseillé chez les enfants de moins de six ans. Pour les enfants de six à douze ans, on peut donner de 12 à 25 grammes de graines de psyllium par jour, répartis en trois prises.

L'avis du spécialiste sur les graines de psyllium (ispaghul)

L'usage du psyllium, en graines ou sous forme de son, est sûr pour autant que l'on respecte scrupuleusement son mode d'emploi : jamais moins de 30 ml d'eau ingérée par gramme de psyllium utilisé.

Les patients traités pour des troubles bipolaires ou une épilepsie doivent utiliser les graines de psyllium sous la supervision de leur médecin.

Sources : EU Register on nutrition and health claims, EFSA, 2012.
The Complete German Commission E Monographs - Therapeutic Guide to Herbal Medicines, American Botanical Council, 1998.
European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs - The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, 2003.
PDR for Nutritional Supplements, Thomson Healthcare, 2001.
PDR for Herbal Medicines 4th edition, Thomson Healthcare, 2007.

 
Envoyer à un ami
  Imprimer
logo VIDAL
© VIDAL, 2009-2014.